Personnalités

Jean PEYRELEVADE

Economiste

Les exigences de rentabilité excessives transforment les chefs d'entreprise en serviteurs zélés, voire en esclaves dorés des actionnaires, et polluent de pure cupidité la légitime volonté d'entreprendre.

Entre diplômes prestigieux et hautes fonctions au sein de l’Etat et de grandes entreprises, la voix de Jean Peyrelevade est de celles qui comptent en matière d’économie. Diplômé de l’école Polytechnique, de la Sorbonne et de Sciences Po Paris, il est devenu tour à tour conseiller économique du Premier ministre Pierre Mauroy, président de Suez, de la Banque Stern, ou encore du Crédit lyonnais, et aujourd’hui président du conseil de surveillance de la banque d’affaires Leonardo&Co. Toujours concerné par la situation économique française, il continue de livrer analyses et précieux conseils.

Sans faux-semblants, il conseille à la fois une modération salariale (contribuant au choc de compétitivité qu’il appelle de ses voeux), une séparation des activités bancaires, une régulation du capitalisme financier, une augmentation des impôts, et que la France devenue "paresseuse" se remette au travail. Il a été l’un des premiers à évaluer la gravité de la crise économique en France, et les solutions qu’il préconise pour qu’elle sorte de son « état critique » en sont à la mesure.

Bibliographie
  • Jean Peyrelevade , Pour un capitalisme intelligent, Grasset, 1993
  • Jean Peyrelevade , Le capitalisme total, Seuil, 2005
  • Jean Peyrelevade , Sarkozy : l’erreur historique, Plon, 2008
  • Jean Peyrelevade , France : état critique, Plon, 2011