Personnalités

Agnès VERDIER-MOLINIE

Directrice de l'IFRAP

On ne sait pas créer les conditions pour que les entreprises se créent, se financent, créent des emplois.

N’hésitant pas à livrer des constats sans concession, se méfiant du consensus, Agnès VERDIER-MOLINIE ne fait peut-être pas l’unanimité, mais elle ne laisse certainement pas indifférente. Cette diplômée d’Histoire économique contemporaine est actuellement directrice de l’Institut français pour la recherche sur les administrations publiques. Elle avait rejoint l’iFRAP en 2002, en tant que chercheuse, puis est devenue Responsable des relations institutionnelles, avant donc d’en être la directrice.

Concernant ses analyses et opinions, elle a longtemps plaidé pour une forte réduction des dépenses publiques, n’hésitant pas à défendre l’idée d’une réduction drastique des services publics et le gel - voire la réduction - des salaires des fonctionnaires. De même, elle élève la voix lorsqu’il s’agit de juger des conditions de l’entrepreneuriat en France, qui ne sont, selon elle, pas favorables et ne permettent pas de donner suffisamment de confiance à la jeune génération pour qu’elle entreprenne. Ses avis tranchés font qu’Agnès VERDIER-MOLINIE est aujourd’hui régulièrement consultée par les medias et les acteurs publics dès lors qu’est interrogée la réforme des institutions et des politiques publiques.

Aller plus loin
Bibliographie
  • Agnès Verdier-Molinie, La mondialisation v-t-elle…nous tuer ?, Jean-Claude Lattès, 2008
  • Agnès Verdier-Molinie, Les Fonctionnaires contre l’Etat : le grand sabotage, Albin-Michel, 2011
  • Agnès Verdier-Molinie, 60 milliards d’économie !, Albin-Michel, 2013