Évènements

UP Café Saint-Etienne : Changer de vie pour redonner du sens au travail !

Qui n’a pas un jour rêvé de changer de vie ? A l’heure où 64% des actifs rêvent de changer de métier, certains ont sauté le pas : reconversion professionnelle, création d’une activité qui résonne avec un engagement ou une passion, création d’une nouvelle offre de reconversion. Pour ce 1er UP Café de l’année, venez échanger avec ceux qui ont rêvé de redonner sens au travail…et l’ont fait !

A eu lieu le
Mardi 5 Mars 2019
de 18h30 à 20h00
Inscription gratuite mais obligatoire
Intervenants

Thierry BRUYERE

Fondateur - Ondaine Agro

Stéphanie ROYANNAIS

Fondatrice - Natura Delis

Julien ARGAUD

Cofondateur - projet « Ori-go »
Co-organisé avec

Acteur de l’accompagnement aux métiers de l’artisanat, la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Loire (CMA) observe au plus près les profils et mutations des personnes se dirigeant vers ces métiers. L’apprentissage devient par exemple un moyen pour les personnes en recherche de reconversion d’apprendre concrètement un métier qui fait sens pour elles, et de donner une seconde voie à leur parcours professionnel. La CMA s’appuiera sur son regard de terrain pour introduire et explorer le sujet de cet UP Café.

Pendant plus de 20 ans, Thierry Bruyère a évolué dans le secteur de la grande distribution, gravissant les échelons et accumulant les responsabilités. En 2012, il décide pourtant de retourner en formation pour créer une structure d’insertion par l’activité économique. Le but ? Créer une activité en cohérence avec ses aspirations personnelles, en réconciliant ses compétences en développement économique et ses valeurs humaines.

Consultante en communication médicale pendant 19 ans, Stéphanie Royannais aimait son métier. Pourtant, lorsqu’elle est diagnostiquée intolérante au gluten, et se retrouve dès lors privée de pâtisserie, elle décide de monter sa propre pâtisserie sans gluten dans le Pilat. Par-là, elle a pu donner du sens à ce diagnostic médical, tout en reprenant la main sur ses choix alimentaires, et en apprenant un nouveau métier dans lequel elle s’épanouit.

Le projet « Ori-go », cofondé par Julien Argaud, se trouve à la frontière des problématiques de l’alimentation et de l’emploi. Son ambition ? Une transformation alimentaire à échelle locale de manière durable et responsable via le métier de maraîcher urbain, qui s’adresse à des personnes professionnellement égarées et éloignées de l’emploi en plaçant l’agriculture comme levier professionnel et personnel. L’idée ? Faire de l’agriculture un système rentable en milieu urbain, dont les bénéficiaires pourront vivre tout en leur permettant de fournir des services que les producteurs traditionnels ne peuvent pas offrir.

Thématique