Évènements

Rencontre avec Bernard Guetta : Comment je suis devenu européen

Tandis que le rêve européen tend à s’effriter sous les politiques d’austérité, la montée du chômage et la crise de légitimité démocratique, les prévisions pour les prochaines élections européennes font la part belle aux eurosceptiques. L'Union Européenne fait l’objet de critiques de plus en plus virulentes, et n’a jamais semblé aussi impopulaire. Pourtant, loin d’être fataliste, Bernard Guetta, chroniqueur en politique internationale sur France Inter et à Libération, défend avec force, à quelques mois des élections du Parlement européen, l’unité politique du Vieux Continent.

A eu lieu le
Mercredi 26 Février 2014
de 18h30 à 20h00

Café monde et médias

Place de la République, 75010 Paris
Métro République : lignes 3, 5, 8, 9, 11 Station Vélib : 11037, 11038, 10011
Place de la République, 75010 Paris
Inscription gratuite mais obligatoire

Si l’Europe semble empruntée, engluée dans des politiques d’austérité qui alimentent la gronde, ce serait encore pire sans elle. Telle est l’ « Intime Conviction » de Bernard Guetta. Selon lui, la solution n’est pas un retour en arrière, qui ne ferait qu’empirer la situation, mais une intégration européenne encore plus aboutie. S’il ne se berce pas d’illusion et est conscient du désamour profond entre les européens et des institutions communautaires complexes, au fonctionnement parfois opaque, il n’hésite pas à tirer la sonnette d’alarme : « aussi pitoyable que soit l’état de l’Union, ses peuples auraient tout à perdre à se détourner de leur unité parce qu’elle est semée d’embûches ».

Bernard Guetta expose chaque matin ses analyses de la politique internationale sur France Inter, dans une chronique écoutée par plus de 1,8 millions d’auditeurs, faisant de lui l’éditorialiste le plus écouté de France. Il a reçu le prix Albert Londres en 1981, et le Grand Prix de la Presse Internationale Radio 2011. Il a récemment publié « Intime Conviction, comment je suis devenu européen » (Editions du Seuil, 2014).

A quelques mois des élections européennes, les résultats du scrutin pourraient-ils remettre en cause l’Europe politique ? Comment reconstruire le rêve européen ? Comment expliquer une telle défiance envers l’Union Européenne, tandis que de nombreux peuples extra-communautaires cherchent à la rejoindre ? En somme, comment réconcilier les citoyens avec l’Union Européenne ?