Évènements

Quand la fiction libère l’innovation

Dans une société en panne d’imagination, où l’avenir apparaît trop souvent dystopique, il est important de se rappeler que le futur est pluriel, et que parmi les possibles, le souhaitable est à portée d’actions. Afin de suspendre cette incroyance au changement, le design fiction, inspiré des imaginaires de la science-fiction, et à la croisée du design, de la prospective et du monde de la tech, fait l’usage délibéré de prototypes diégétiques pour aider à l’exploration des futurs, susciter des débats, et in fine permettre de choisir le meilleur avenir. Si le Design Fiction a longtemps été considéré comme une pratique artistique, les entreprises commencent à s’en emparer comme outil d’innovation, et opérateur de changement. Pour leur nouveau rendez-vous, les UP Conferences vous invitent à appréhender le Design Fiction, pour donner un nouveau sens au présent, époque de tous les changements.

A eu lieu le
Jeudi 5 Avril 2018
de 19h15 à 20h45

Le Square

3 passage Saint-Pierre Amelot, 75011 PARIS
Métro : Filles du Calvaire (L8), Oberkampf (L5 et L9), Saint Ambroise (L9) Bus : Saint Claude (L65, L20), Oberkampf-Filles du Calvaire (L96)
3 passage Saint-Pierre Amelot, 75011 PARIS
Inscription gratuite mais obligatoire
Intervenants

Max MOLLON

Fondateur - Design Fiction Club

Nicolas MINVIELLE

Auteur de "Jouer avec les futurs, ou comment utiliser le design fiction pour faire pivoter votre entreprise"

Estelle HARY

Co-fondatrice - Design Friction

Justine PENEAU

Chercheuse à Télécom ParisTech

Designer, enseignant et doctorant au programme SACRe à l’EnsAD et à Télécom ParisTech, Max Mollon a conduit une thèse sur l’utilisation du design fiction comme outil de questionnement aux enjeux actuels. Mêlant provocation et spéculation, son travail consiste entre autres à explorer des situations préalables aux crises afin d’identifier les enjeux sociétaux qui y sont liés (technologiques, sociaux, éthiques ou politiques…). Dans la continuité de sa thèse et pour démocratiser la pratique du Design Fiction, Max Mollon a initié le cycle de conférences « Design Fiction Club », au sein duquel il invite chaque mois des spécialistes de la discipline.

Estelle Hary est designer d’interaction spécialisée dans le design d’information. Co-fondatrice du studio Design Friction, elle se donne notamment pour mission d’explorer les futurs possibles afin de mieux saisir les enjeux inhérents à l’utilisation des nouvelles technologies. Parmi ces derniers projets, « Utop/Dystop(IA) » consacré au futur de l’intelligence artificielle, « Syns » à une alimentation basée sur les données personnelles ou encore « A city made of data » sur les liens entre villes et données.

Docteur en économie et responsable du MS Marketing Design et Création d’Audencia Business School, Nicolas Minvielle est un spécialiste de la stratégie d’innovation en entreprise. Convaincu que la méthode design fiction est particulièrement efficace pour concevoir et construire les futurs des organisations, il a co-écrit Jouer avec les futurs, ou comment utiliser le design fiction pour faire pivoter votre entreprise (Pearson, 2016) et co-fondé le collectif « making tomorrow », pour inciter et conseiller les entreprises à l’utilisation de cette nouvelle pratique.

Chercheuse à Télécom ParisTech, Justine Peneau décrypte et expérimente l’aptitude critique du design, « indiscipline qui s'infiltre partout, capable de regarder autrement, et ainsi, de faire émerger des questionnements ». Elle est également à l’initiative du collectif de designers PointHuit qui prône le design comme une pratique collaborative en dé-hiérarchisant le travail du designer.

Lors de ce nouveau rendez-vous UP dédié au Design Fiction, Estelle Hary, Nicolas Minvielle et Max Mollon, sous la conduite de Justine Peneau, vous feront voyager entre deux temps, celui des possibles, et celui de l’action, pour éveiller les consciences et encourager l’innovation sociétale.

Photos
Thématique