Évènements

Démocratie : le vrai impact des fake news

A quelques semaines des élections européennes, la question de l’impact des infox sur l’opinion des citoyens est au cœur de toutes les préoccupations. En France, une loi votée fin 2018 incite désormais à une obligation de transparence pour les grandes plateformes pour tous sujets sponsorisés liés à l’intérêt général. Les GAFA s’équipent eux aussi contre la manipulation de l’information, à l’instar de Facebook qui vient de lancer Click-Gap, un algorithme censé réduire la diffusion des contenus dits de « mauvaise qualité » sur le fil d'actualités. Des précautions bienvenues - bien que controversées - quand on sait qu’en raison de biais cognitifs, les gens opèrent un triage de l’information pour ne garder que celles qui confortent leurs opinions. Pour ce nouveau rendez-vous UP Conferences, cinq experts mettront en lumière le fonctionnement des fake news et les solutions pour limiter leur diffusion, l’occasion de prendre toute la mesure de leur impact sur la société.

*

L'événement sera introduit par un bilan de la première année du programme "Fake News Factory", des ateliers d'éducation critique aux médias : face aux logiques complotistes, aux infox et à la manipulation de l’information, ce projet porté par les associations Artemis et Mouvement UP vise à renforcer l’autonomie intellectuelle des jeunes par l’éducation aux médias. Cette restitution comprendra donc :

- Une présentation des chiffres-clés de la première année du programme Fake News Factory.

- Une présentation de la première version à venir d’un guide pédagogique créé par les formateurs sur la base de nos ateliers.

- Les témoignages d’un encadrant pédagogique et d’un jeune ayant bénéficié du programme.

A eu lieu le
Mercredi 15 Mai 2019
de 19h15 à 21h15

La Bellevilloise

21 rue Boyer, 75020 Paris
Métro : Gambetta (lignes 3 et 3bis), Ménilmontant (ligne 2) Station Velib 20121
21 rue Boyer, 75020 Paris
Inscription gratuite mais obligatoire
Intervenants

Khalid AOUTAIL

Consultant Unesco

Dominique CARDON

Sociologue, auteur de "A quoi rêvent les algorithmes"

Vincent COQUAZ

Journaliste - Libération

Divina FRAU MEIGS

Professeur, auteure de "Faut-il avoir peur des "fake news"?"

Kisley MONDEPE

Jeune bénéficiaire du programme Fake News Factory
Co-organisé avec
  • Journaliste au service CheckNews de Libération, le fact-checker Vincent Coquaz a également été formateur au Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI). À ce titre, il encourage et participe à la réflexion critique et à la formation citoyenne des jeunes, pour qu’ils ne soient plus passifs devant l’information et deviennent ainsi des citoyens éclairés.
  • Normalienne, agrégée et professeure à l’université Sorbonne Nouvelle, Divina Frau Meigs est membre du groupe d'experts de haut niveau de l'Union Européenne sur les fake news et la désinformation en ligne et membre de l'Observatoire européen de l'IA, en charge de la qualité de l'information. Regroupant l'ensemble de ses travaux et de ses réflexions, elle a écrit Faut-il avoir peur des fake news ? (Documentation Française, 8 mai 2019).
  • Directeur du Médialab de Sciences Po, Dominique Cardon est un sociologue qui, au cours de ses recherches, s’est particulièrement penché sur les transformations de l’espace public, les dynamiques expressives et relationnelles liées au web. Depuis 2010, ses travaux proposent de conduire une analyse sociologique des algorithmes du web et des big data visant à comprendre à la fois la forme interne des calculs et le monde que les calculateurs projettent sur nos sociétés.

Sous la conduite de Khalid Aoutail, expert liberté d'expression et développement des médias pour l’UNESCO, Vincent Coquaz, Divina Frau Meigs, Thomas Durand et Dominique Cardon tourneront ensemble la page de l’ère « post-vérité ».

---------

En introduction :

  • Kisley Mondepe, surnommé Alma, a grandi en banlieue parisienne dans une cité HLM, et se bat depuis toujours pour s’émanciper de l’influence de la rue qu’il juge "néfaste". En effet, la rue n’a pas toujours réussi à ses amis d’enfance, qu’il ne voit pour la plupart quasiment plus aujourd’hui. Passionné par la littérature, l’écriture de fictions, et plus récemment par le théâtre, Alma a bénéficié du programme d’éducation critique aux médias « Fake News Factory » porté par le Groupe SOS pendant l'année 2018-2019. En introduction de ce rendez-vous UP Conferences, il viendra témoigner des clés de compréhension que lui ont apportées ces ateliers d'éducation critique aux médias.

Cet événement est organisé dans le cadre des 35 ans du GROUPE SOS.

Photos