Évènements

Décloisonnons l'économie !

Est-on obligé de choisir entre écologie et économie ? Entre épanouissement et performance ? Alors que le monde n’a jamais été aussi complexe et interconnecté, les différents enjeux affrontés semblent cloisonnés et certains antagonismes insurmontables. En témoigne l’opposition entre écologie et croissance économique qui peine à être résolue. La quête de résultats économiques a pris le pas sur les autres pans de la société au cours des dernières années. Ainsi, le PIB, l'un des agrégats majeurs des comptes nationaux, est érigé en principal - voire seul - indicateur de mesure de l’avancement d’une nation. Cependant, face à l’urgence climatique et à la montée des inégalités, il apparaît urgent d’oser imaginer un nouveau modèle pour se reconnecter au réel et ne plus mesurer l’état d’un pays uniquement par le prisme de la croissance. Pour ce nouveau rendez-vous au Pan Piper, les UP Conferences vous invitent à décloisonner l’économie et à envisager à nouveau la cité comme en tout.

A eu lieu le
Jeudi 13 Décembre 2018
de 19h15 à 20h45

Pan Piper

2-4 Impasse Lamier, 75011 Paris
Métro Philippe Auguste (ligne 2) Station Vélib n° 11110, 11021 & 20131.
2-4 Impasse Lamier, 75011 Paris
Inscription gratuite mais obligatoire
Intervenants

Catherine ANDRE

Rédactrice en chef - VoxEurop

Romina BOARINI

Conseillère du Secrétaire General et chef de l’Initiative sur la Croissance Inclusive - OCDE

David CAYLA

Economiste, maître de conférences à l'université d'Angers

Aurore LALUCQ

Co-directrice - Institut Veblen

Intégrant de nouvelles variables comme le logement ou l'éducation, l’indice « Better Life » développé en 2007 par l’OCDE vise à mieux cerner comment la situation des personnes évolue au fil du temps. Romina Boarini, Conseillère du Secrétaire General et chef de l’Initiative sur la Croissance Inclusive à l’OCDE, sera présente à cette occasion pour présenter les derniers résultats de cet indicateur et promouvoir une croissance inclusive.

David Cayla est l’auteur de L’économie du réel, face aux modèles trompeurs (Deboeck Supérieur, Juin 2018). Il y dénonce une vision économique étroite, centrée sur une représentation idéalisée des marchés, qui n’appréhende pas la complexité du monde telle qu’elle est vécue. Et qui peut induire des politiques aux résultats parfois désastreux.

Co-directrice de l’Institut Veblen, Aurore Lalucq souhaite faire de la transition écologique un projet de société. Pour ce faire, elle défend l’idée d’un renouveau de la pensée économique, une mobilisation politique structurée ainsi qu’une approche basée sur une expertise technique approfondie.

Catherine André, rédactrice en chef du magazine VoxEurope, animera les échanges à cette occasion. Avec pour objectif de dessiner les contours d’une nouvelle économie, au service des enjeux du 21e siècle.

Photos
Thématique