BY UP LE MAG

Questions à ... Aviram Rozin

Intervenu lors de la 41e édition des UP Conferences, "L'utopie, un moteur pour entreprendre ?", le serial entrepreneur Aviram Rozin, fondateur de Sadhana Forest, a répondu à nos questions et porte ses messages d'espoir.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est la Sadhana Forest ?

Il s’agit d’un projet de reforestation qui se déploie essentiellement dans les terres arides, au sein desquelles les habitants ont un important besoin de végétation et de nourriture. Sadhana Forest essaye d’aller dans ces lieux, auxquels les gouvernements et la société civile ne portent pas assez d’attention. Nous travaillons avec les populations pour améliorer leur environnement ainsi que leur sécurité alimentaire à long terme.

Pouvez-vous nous indiquer le nombre de bénévole impliqués dans ce projet ?

En Inde, nous avons environ un millier de volontaires chaque année. En Haïti et au Kenya, ils sont environ 500 par an. Donc nous avons au total 1500 volontaires pour l’ensemble des pays dans lesquels nous intervenons.

Quels sont les principaux messages que vous souhaitez transmettre aujourd’hui ?

Je veux être un porteur d’espoir, mais d’un espoir qui est entièrement dépendant de nos propres actions, pas de celles des responsables politiques qui prendraient des décisions à notre place. L’espoir que je porte dépend de ce que nous pouvons faire pour améliorer nos vies, notre planète, et ne repose que sur nous-mêmes.

Comment définiriez-vous le concept d’innovation sociale ?

Selon moi, l’innovation sociale consiste à prendre sa vie en main, en agissant de manière créative. Il ne faut pas seulement faire confiance à la créativité d’autrui, il faut surtout croire en ses propres capacités, et les utiliser autant pour servir les autres que pour ses propres objectifs.

Vidéos

Aviram Rozin : "L'innovation sociale, c'est prendre sa vie en main".

Aviram Rozin, à l'occasion de sa participation à la 41ème UP conferences, nous explique le fonctionnement de la Sadhana Forest.

Intervenants