BY UP LE MAG

QUELLE EST L’EMPREINTE CARBONE D’UN SALARIÉ ?

IDEE – Nous passons en moyenne 220 jours par an, à raison de 8 heures par jour, au sein d’une entreprise. L’impact de nos vies de salarié.e sur l’environnement est loin d’être anodin, surtout si nous travaillons devant un écran.

L’ONG WWF a mené une étude sur l’empreinte numérique d’un salarié en France, en 2017, en partenariat avec le site dédié au numérique responsable, Green IT. Conclusion ? Une année de travail d’un salarié devant un ordinateur représente l’équivalent d’un parcours de 2 400 km en voiture, soit 360 kg de gaz à effet de serre. La vie des salariés n’est donc pas neutre et a un impact sur l’environnement qui s’expriment à différents niveaux.

Quels sont les impacts de la vie au bureau ?

  1. La fabrication des matériels informatiques représentent 57 % des émissions de gaz à effet de serre.
  2. La fabrication du papier et de l’électricité représente 61 % de la consommation d’eau.
  3. 58 % des actifs qui ont leur lieu de travail à moins d’un km prennent la voiture pour s’y rendre.
  4. 120 kg de déchets sont produits chaque année par un salarié sur son lieu de travail et les 3/4 sont du papier.

Quelles actions simples et efficaces ?

  1. Allonger la durée de vie des matériels en favorisant le réemploi
  2. Réduire les volumes d’impression et choisir un papier recyclé labellisé FSC ou Blue Angel. Un papier recyclé permet d’économiser 90 % d’eau.
  3. Favoriser les mobilités douces : vélo, transports en commun… ou le télétravail quand c’est possible.
  4. A partir de 20 salariés, une entreprise est contrainte de mettre en place un système de tri et de collecte des déchets. Lemon Tri ou Les Joyeux recycleurs sont des options solidaires intéressantes.

A lire aussi : Une web-série pour réfléchir à notre rapport au travail.