BY UP LE MAG

L'Europe dit enfin non aux néonicotinoïdes tueurs d'abeilles

EN BREF – Victoire pour les abeilles ! La Commission européenne vote enfin l’interdiction définitive de trois néonicotinoïdes, type de pesticides responsables de la mort des insectes pollinisateurs.

Malgré les pressions, la clothianidine, l’imidaclopride et le thiaméthoxame disparaîtront bel et bien de nos champs. Ces néonicotinoïdes, diffusés pour la protection des plantes et pour lutter contre les insectes nuisibles, agissent sur le système nerveux des abeilles, provoquant leur mort. Leur usage était déjà restreint dans l’UE, une majorité d’États de la Commission européenne a cette fois voté pour leur interdiction définitive, ce vendredi 27 avril.

À lire aussi : Pourquoi il faut préserver les abeilles des néonicotinoïdes

Les associations de défense de l’environnement saluent unanimement une victoire symbolique, après le recul frustrant de l’institution sur le glyphosate en novembre dernier. Dans le cas des néonicotinoïdes, la culture en plein champ reste la principale concernée par l’interdiction. En effet, exception est faite pour les serres, à condition toutefois que les graines et les plantes restent isolées de l’extérieur.

Cette annonce intervient une semaine après que le Parlement européen ait adopté de nouvelles règles pour renforcer le secteur bio, notamment en améliorant les contrôles à l’importation. Preuve que les enjeux environnementaux peuvent être pris en considération à l’échelle européenne, et ce malgré l’influence des lobbys à Bruxelles !

Et pour encore plus d'inspiration positive, rendez-vous sur up-inspirer.fr