BY UP LE MAG

A Lyon, le nouvel incubateur H7 ouvre ses portes

EN BREF – H7, c’est parti. Temple des jeunes pousses, l’incubateur de la french tech du Rhône dispose de près de 5 000 m² d’espace pour accueillir une centaine de jeunes entreprises, fin prêtes à changer d’échelle.

Dans le quartier Confluence, à Lyon, les nouveaux noms du numérique auront un objectif, celui de grandir, de mûrir leur projet et de changer d’échelle. Dans un premier temps, plus de quarante start-up vont s’installer dans cette ancienne fonderie, qui met à disposition des laboratoires, des salles de réunion, des espaces de créativité, une salle de repos et un espace réservé à la restauration (ouvert au public)… A terme, on y attend une centaine de jeunes pousses, entre 350 et 450 résidents.

Nous avons vraiment envie de rayonner plus haut et d’être plus visibles“, a déclaré Renaud Sornin, le président de Lyon French Tech. Notre rôle, c’est de réduire la fracture numérique entre l’économie du réel, celle qui génère 98 % de nos emplois, et l’économie disruptive du numérique“, a-t-il ajouté.

Du paintball aux start-up

Pendant plusieurs mois, la Halle Girard a été entièrement réaménagée et a notamment installé une centrale solaire de 1 000 m². Ici, récemment, on y a joué au paintball, puis le lieu a accueilli la scène pour du festival lyonnais de cultures électroniques et numériques Nuits sonores entre 2014 et 2016. En 2019, c’est donc une « autre » station F qui se lance !

H7 est porté par le Groupe SOS (qui édite Up le mag),l’association lyonnaise Arty Farty et la plateforme d’accélération Axeleo, qui devrait accueillir une centaine de start-up du secteur du numérique.