Personnalités

Paul BENOIT

Fondateur - Qarnot Computing

Un ordinateur en marche dégage de la chaleur. En mettant dans un radiateur classique les composants essentiels d’un PC comme le processeur et la carte mère, on peut arriver à chauffer un logement.

Si Paul BENOIT n’a pas froid aux yeux, c’est peut-être parce qu’il se chauffe à l’oeil ! Cet ingénieur, passé par Telecom ParisTech et Polytechnique, n’a en effet pas hésité à quitter son emploi au sein d’une grande banque pour donner corps à son idée révolutionnaire de radiateur numérique permettant de se chauffer gratuitement. Salarié de la Société Générale, il élaborait des systèmes pour calculer les risques pris par la banque. C’est alors qu’il prend conscience d’une aberration : ces calculs sont hébergés dans d’immenses data centers qu’il faut refroidir à cause de la chaleur émise par les ordinateurs, entrainant dès lors d’importants coûts financiers et une perte énergétique considérable…

Se refusant à céder à la résignation, Paul BENOIT fonde en 2010 Qarnot Computing. Cette société propose des services de calculs réalisés par des processeurs qui, au lieu d’être regroupés dans un même centre, sont hébergés par différents radiateurs connectés à Internet. Ces premiers radiateurs numériques au monde profitent ainsi de l’énergie dégagée par les processeurs pour chauffer gratuitement et écologiquement logements sociaux, et bientôt écoles et hôpitaux. Dans 5 ans, Paul BENOIT estime que ce sont quelques 10 000 radiateurs qui seront installés, et il rêve à terme de chauffer tout Paris grâce à ce système ingénieux. Quand on sait que les calculs nécessaires pour réaliser un film d’animation 3D pourraient chauffer plusieurs milliers de personnes pendant un an, ce voeu n’est peut-être pas si pieux…

Aller plus loin