Personnalités

Patrizia PATERLINI-BRECHOT

Oncologue, Professeur de biologie cellulaire à l'Université Paris-Descartes, auteure de "Tuer le cancer"

Mon immense chance, dans cette vie, serait, une fois le test mis à disposition à large échelle, de voir baisser la mortalité par cancer.

Cela fait plus de vingt ans que Patrizia Paterlini-Bréchot est en guerre contre le cancer, une guerre qu’elle est sur le point de gagner de semble-t-il. Italienne de naissance, et après une thèse en 1978 récompensée par le titre de meilleure thèse de médecine de l’année, elle rejoint le laboratoire parisien du Pr Christian Bréchot en 1988 avec la ferme intention de participer à la baisse de la mortalité à cause de cette maladie. Plutôt que de s’attaquer aux tumeurs cancérigènes directement, Patrizia Paterlini-Bréchot et son équipe se sont davantage intéressés aux cellules tumorales circulantes que l’on peut trouver dans le sang, témoins de la trace passée, présente ou à venir d’un cancer. Leurs recherches aboutissent en 2005 avec la machine ISET qui parvient à détecter une cellule tumorale dans dix millilitres de sang parmi cinq milliards de globules rouges et cent millions de globules blancs, et de diagnostiquer ainsi un cancer avant même que la tumeur ne soit visible.

Douze années de travaux et de tests plus tard, de nombreuses publications scientifiques indépendantes démontrent régulièrement que la méthode ISET est plus efficace que les autres méthodes existantes pour diagnostiquer de manière précoce un cancer, et donc de le traiter plus efficacement. Forte de ces résultats, Patrizia Paterlini-Bréchot souhaite s’engager encore d’avantage dans la lutte contre la maladie en développant une deuxième version de la machine qui permettrait de localiser la tumeur primaire en utilisant l’ADN et l’ARN des cellules cancéreuses circulantes détectées par l’ISET. Celle qui est aujourd’hui chercheuse et professeur en biologie cellulaire et oncologie à la faculté de médecine Necker-Enfants Malades (Université Paris Descartes) de Paris, raconte son histoire, son dévouement et sa détermination dans son livre Tuer le cancer (Broché, 2017), dont les recettes seront dédiées au financement de ses derniers travaux. Des recherches synonymes d’espoirs dans la lutte contre la maladie pour des millions de personnes à travers le monde.

Bibliographie
  • Patrizia Paterlini-Bréchot, Tuer le cancer, Broché, 2017
Évènements