Personnalités

Marjolaine GRONDIN

UP Conferences Marjolaine Grondin
Co-fondatrice JAM

La plus belle technologie doit être transparente, friendly et intuitive. Et disparaître pour laisser place à l’utilisateur.

Des bancs de l’école à la tête d’une start-up sélectionnée parmi les 10 innovateurs français de l’année par la MIT Technology Review, il ne s’est passé qu’un an pour Marjolaine Grondin. Alors qu’elle effectue un double Master à HEC et Sciences Po, elle décide de mettre en place un système qui saurait aider les étudiants dans leur quotidien. Elle développe dans un premier temps « Blackbird », une plate-forme d’échange intra-campus, et après un passage au NUMA, accélérateur de start-up en France, lance JAM en septembre 2015. JAM, c’est une intelligence artificielle supervisée par des humains, grâce à laquelle les étudiants peuvent communiquer via SMS, Messenger, et Twitter pour trouver tout ce dont ils ont besoin, gratuitement.

Aujourd’hui, JAM, compte plus de 65 000 étudiants utilisateurs, enregistre une croissance 25% par mois, et a effectué une levée de fonds d’un million d’euro en début d’année. Un succès fulgurant qui témoigne de la justesse de l’initiative. Si le parcours paraît sans faute, il n’en est rien. Marjolaine Grondin raconte que sa plus grosse erreur fut de tomber amoureuse de son produit, et non du problème qu’elle voulait résoudre, sans quoi elle aurait pivoté plus tôt vers la meilleure solution à développer. Un témoignage en toute transparence qui rappelle que même les belles réussites ne se font pas sans erreur, et que chaque entrepreneur doit prendre le temps de tracer sa propre voie vers le succès.

Aller plus loin