Personnalités

Benjamin BARBER

UP Conferences Benjamin Barber
Politologue et écrivain américain

Une planète gérée par les villes représente un nouveau paradigme de gouvernance mondiale, de glocalisme démocratique plutôt que de directives venues d’en haut, d’horizontalité plutôt que de hiérarchie, d’interdépendance pragmatique plutôt que d’idéologie.

Avec un livre prophétique qui a fait grand bruit, Djihad versus McWorld (Desclée de Brouwer,‎ 1996), et une parole qui a guidé plusieurs politiques de premier plan, parmi lesquels Bill Clinton et Howard Dean, Benjamin Barber fait sans conteste partie des politologues les plus écoutés et reconnus de la planète. Diplômé de la prestigieuse université de Harvard, il est aujourd’hui Professeur de sciences politiques à l’université de Rutgers (New Jersey) et chercheur invité au bureau du prévôt de l'Université de New York. Grand spécialiste de la société civile, et fervent défenseur d’une meilleure implication des citoyens dans les décisions publiques, il analyse dans ses ouvrages les plus grands enjeux contemporains tels que le féminisme, le capitalisme, l’éducation, le terrorisme ou encore la démocratie, pour lesquels il propose les réponses politiques les plus adaptées.

C’est ainsi que dans son dernier ouvrage, Et si les maires gouvernaient le monde ? (Rue de l’échiquier, 2015), Benjamin Barber propose de changer le paradigme de la gouvernance mondiale, en privilégiant la place et le rôle des villes plutôt que les Etats-nations, qu’il juge défaillants. Sa réflexion vient en réponse à la crise politique occidentale actuelle, afin d’apporter de l’oxygène à nos organisations étatiques vieillissantes. Si son choix se porte sur les maires, c’est parce qu’ils ont des cotes de popularité bien plus élevées que les responsables politique nationaux et que leurs approches sont selon lui bien plus pragmatiques. Pour l’illustrer, il rappelle ainsi la formule de l’ancien maire de New York, Fiorello La Guardia, « Il n’y a pas une méthode démocrate et une méthode républicaine d’installer un égout. » Du livre au réel, il concrétise sa pensée au travers de la fondation du Mouvement Interdépendance et de la création du parlement mondial des maires, aux décisions ancrées dans le local pour un rayonnement global.

Aller plus loin
Bibliographie
  • Benjamin Barber, Et si les maires gouvernaient le monde ?, Rue de l'échiquier, 2015
  • Benjamin Barber, Comment le capitalisme nous infantilise, Fayard, 2007
  • Benjamin Barber, L'empire de la peur : Terrorisme, guerre, démocratie, Hachette, 2004
  • Benjamin Barber, Démocratie forte, Desclée de Brouwer, 1997
  • Benjamin Barber, Djihad versus McWorld, Desclée de Brouwer, 1996
Évènements