Évènements

UP Café : "La solidarité se cultive en ville"

Désormais, les campagnes n’ont plus l’apanage de l’agriculture. Portées par l’envie de favoriser une production locale, de répondre à un besoin de traçabilité exprimé par les consommateurs, et de sensibiliser les citadins à la nature, nombreuses sont les initiatives qui se donnent pour vocation de réintroduire l’envie de cultiver et la biodiversité en ville. En plus des bénéfices environnementaux évidents, l’agriculture urbaine est aussi un formidable vecteur de lien social, d’insertion, et de solidarité. Offrant de nouvelles perspectives professionnelles et sociales à celles et ceux qui la pratiquent, ce retour à la terre en milieu urbain ne cesse de se développer dans les plus grandes métropoles, à l’image de Paris où la Mairie propose depuis 2015 des permis de végétaliser pour créer des potagers sur les toits ou pour cultiver les espaces publics. Pour leur prochain rendez-vous, les UP Cafés, en partenariat avec la Fondation Carrefour et UP le Mag, vous invitent à explorer les bienfaits de l’agriculture urbaine pour l’insertion sociale de ses adeptes.

A eu lieu le
Mercredi 21 Juin 2017
de 8h30 à 10h00

Café Fluctuat Nec Mergitur

Place de la République - 75010, Paris
Métro : République (lignes 3, 5, 8, 9, 11) Vélib' : 11037, 11038, 10011
Place de la République - 75010, Paris
Inscription gratuite mais obligatoire
Intervenants

Amélie ANACHE

Présidente et Fondatrice - Pépins Productions

Sophie FOURCHY

Directrice - Fondation Carrefour

Jeanne POURIAS

Ingénieure de recherche post-doctorante - UMR SAD-APT (AgroParisTech-INRA), Equipe Agricultures Urbaines

Arnaud ULRICH

Co-fondateur - La Boîte à Champignons

Alexandra LUTHEREAU

Rédactrice en chef - UP le Mag
Co-organisé avec
UP Le Mag

Nombreuses sont les initiatives qui font preuve d’imagination pour permettre à la diversité végétale de s’adapter aux caractéristiques du milieu urbain, ayant des impacts sociaux et environnementaux positifs pour l’ensemble de leur écosystème. La boîte à champignons, portée par Arnaud Ulrich, met à profit le marc de café pour permettre aux citadins de cultiver leurs pleurotes à domicile, et s’inscrit dans une démarche d’économie solidaire et circulaire en faisant travailler des personnes en insertion professionnelle de la logistique à la confection de leurs boîtes. Dans cette même dynamique, Pépins production, fondé par Amélie Anache, installe des pépinières de quartier pour approvisionner le voisinage en jeunes plants, tout en éduquant aux bonnes pratiques aux travers d’ateliers et d’animations. Le développement professionnel est au cœur de leur Cabane Fleury, à travers un chantier d’insertion destiné aux jeunes adultes et d’une formation certifiante. Les grandes entreprises s’engagent elles aussi pour reverdir les villes, en témoigne Carrefour qui, à l’instar d’une cinquantaine d’entreprises, a signé la Charte « Objectif 100 Hectares pour que d’ici 2020, Paris puisse compter 100 hectares d’espaces végétalisés dont un tiers consacré à l’agriculture urbaine. Sophie Fourchy, directrice de la Fondation Carrefour, sera présente pour en témoigner et présenter les démarches de soutien de la Fondation à de nombreux projets solidaires. Enfin, Jeanne Pourias, docteure en sciences agronomiques et en sciences de l’environnement, apportera son expertise sur les enjeux liés à l’agriculture urbaine, elle qui est aujourd’hui post-doctorante à l’Agro Paris Tech sur le projet AUPA, « Agriculture urbaine et populations vulnérables ».

Ces quatre experts dialogueront sous le regard d’Alexandra Luthereau, rédactrice en chef d’UP le Mag, lors de ce nouvel UP Café le mercredi 21 juin au Café Fluctuat Nec Mergitur. L’occasion de découvrir un panel d’acteurs engagés et mobilisés pour réinsérer l’agriculture en ville, et dépasser les seuls bénéfices environnementaux de cette tendance de fond pour en analyser également les impacts sociétaux, et démontrer comment le verdissement de nos villes favoriser également la solidarité.

Photos