Évènements

UP Café Lyonnais : "Démocratie 3.0 : à vos claviers citoyens !"

Quand Démocratie rime avec citoyenneté et qu’Internet entre dans la partie, cela peut conduire à des expériences démocratiques inédites qui changent la société sans forcément s’emparer du pouvoir tel que nous le connaissons dans la démocratie représentative. Nous entrons probablement dans l’ère de la démocratie citoyenne et coopérative grâce à la technologie numérique. C’est ce changement que cherchent à favoriser de manière intelligente et engagée certains acteurs des civic tech. Nous vous proposons d’en débattre à l'occasion du prochain UP Café lyonnais organisé dans le cadre du festival Pop'Sciences pour comprendre les enjeux et les limites de ces nouveaux outils. Nous échangerons avec des entrepreneurs et des pédagogues éclairés pour explorer cette nouvelle voie offerte par la démocratie 3.0, qui s’ouvre devant nous.

A eu lieu le
Vendredi 16 Juin 2017
de 19h30 à 21h00

Café des Sciences - Parc Blandan

37 Rue du Repos, 69007 Lyon
Bus C7 - arrêt Lamothe Métro D Garibaldi Tramway T2 - arrêt Route de Vienne
37 Rue du Repos, 69007 Lyon
Inscription gratuite mais obligatoire
Intervenants

Levent ACAR

Co-fondateur - I-Boycott.org

Dorie BRUYAS

Co-directrice - Fréquence Ecoles

Samuel EYRE

Co-fondateur - Les Bricodeurs

Eric GUICHARD

Enseignant chercheur à l'ENS et à l'ENSSIB, philosophe et anthropologue de l'internet

Clément RENAUD

Chercheur à l'EPFL, artiste membre du collectif Disnovation

Nicolas FROISSARD

UP Conferences Nicolas Froissard
Co-fondateur - Mouvement UP, Vice-Président - GROUPE SOS
Co-organisé avec

Comment améliorer les leviers de la démocratie participative ? Comment susciter l’envie de nous associer aux processus de décisions politiques ?

Spécialiste de l’internet et du numérique, Éric Guichard est maître de conférences HDR à l'ENSSIB (école nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques) et responsable de l'équipe Réseaux, Savoirs et Territoires de l'ENS-Ulm et du RAIL (Réseau de l'Atelier Internet Lyonnais). Il élabore une philosophie de l'internet qui intègre les notions de matérialité, de technologie de l'intellect et de territoire. A ce titre, il a dirigé les ouvrages Regards croisés sur l’internet, Presses de l’Enssib, 2011 et Écritures : sur les traces de Jack Goody, Presses de l’Enssib, 2012. La majorité de ses articles est accessible en cliquant ici.

A la fois chercheur et artiste, Clément Renaud s’intéresse au rôle des technologies dans les transformations récentes du monde, et notamment en Chine. Membre du collectif artistique Disnovation, sa pratique se situe à la croisée de l’art, des sciences et des technologies. Il travaille aujourd'hui à l'Institute for Area and Global Studies (IAGS) à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Dorie Bruyas est co-directrice de Fréquence Ecoles, une association qui s’est donnée pour mission la sensibilisation des acteurs de référence de l’enfance et de l’adolescence (universitaires, élus, parents, enseignants, référents associatifs…) aux enjeux de l’éducation aux médias. Leur démarche est double : 1. Expérimentation en travaillant sur le terrain avec les jeunes et leurs encadrants pour des ateliers d’éducation et 2. Recherche. « L’éducation aux médias est une source de pédagogie de citoyenneté active ouvrant des fenêtres sur le monde et sur les autres ».

Levent Acar a co-fondé I-Boycott.org, une plateforme numérique de lancement de campagnes de boycott bienveillant et de buycott responsable. Chaque citoyen peut ainsi agir pour une plus grande responsabilité des entreprises en interpellant celles-ci sur le respect des droits de l'Homme, des enfants, du travail ; pour soutenir la cause environnementale ou animale ; pour des enjeux de santé, d’alimentation ou d’éducation. Cette liste n'est pas exhaustive, aussi, chaque citoyen est à même de peser sur le choix des entreprises.

Samuel Eyre est le co-fondateur et le trésorier de l’association Les Bricodeurs qui fédère des professionnels du numérique (développeurs, doctorants, designers, CTO, entrepreneurs, …) autour de deux ojectifs principaux : le premier de mettre leur expertise au service de l'éducation au numérique, et le second d’accompagner des projets numériques citoyens dans leur développement.

n.b. : En raison du cadre spécifique de cet événement, et nous nous en excusons d'avance, nous ne serons pas en mesure de garantir une place assise à tous les participants.