BY UP LE MAG

AVEC IAN MOTION, ÇA ROULE DU CÔTÉ DE L’ÉLECTRIQUE

Une startup française propose de convertir des voitures anciennes à l’électrique, dans une perspective de démocratisation du procédé, toujours dans un souci de préservation de l’environnement.

En 2015, le gouvernement suédois a prévu d’investir 380 millions de SEK (la monnaie nationale) dans les véhicules et bus électriques. Dans son budget, l’administration a même prévu d’allouer une prime de 40 000 SEK aux acheteurs de voitures électriques présentant des niveaux d’émissions de carbone en dessous des 50g/km.

Et en France ? Le secteur se porte très bien… l’Hexagone a même devancé la Norvège au niveau de l’acquisition de voitures électriques. En effet, quelques 340 000 voitures électriques roulent dans notre pays. L’année dernière, 27 307 voitures électriques ont été achetées en France. De plus en plus de constructeurs tendent à optimiser leur fabrication de voitures en fonction des exigences environnementales, privilégiant de fait un mode de consommation électrique.

À lire aussi : Quand les citoyens reprennent la production d’électricité en main

Limiter la casse

Une dynamique dont s’est parfaitement saisie Ian Motion, une startup créée en juin 2016 qui veut convertir les anciens véhicules à l’électrique. Imaginée par deux Français (Laurent Blond et Roland Schaumann) en juin 2016, elle veut « empêcher la mise à la case de véhicules anciens en leur donnant une seconde vie », selon Roland Schaumann.

Pour l’instant en phase de développement, Ian Motion a déjà expérimenté son processus de fabrication sur une Mini-Austin, lui ajoutant deux kits de batteries à l’arrière et à l’avant du véhicule. « Aujourd’hui, il y a certaines problématiques environnementales et de mobilité que l’on peut résoudre grâce aux véhicules électriques. Pourquoi mettre à la poubelle tous ces véhicules qui sont, pour la plupart, en état de rouler ? », s’étonne le cofondateur de la société.

Une voiture équipée électriquement. Crédits : Ian Motion

Une voiture équipée électriquement. / Crédits : Ian Motion

Enlever les moteurs thermiques des véhicules pour y installer une chaîne de traction électrique, ce qui réduit de façon significative leur impact énergétique et environnemental, tel est le procédé de Ian Motion. Pour autant, la startup ne veut pas annoncer « la fin de la casse », mais souhaite juste introduire la « seconde vie » dans le cycle de vie d’un véhicule qui comprend déjà la « production, l’utilisation et le recyclage » des véhicules.

À lire aussi : Cristal, un véhicule électrique et bimodal innovant

Une opération coûteuse

Le travail de conversion d’une vieille voiture à l’électrique demande « beaucoup de rigueur » et « l’obligation de se conformer à beaucoup de normes », selon Roland Schaumann. L’intégration du moteur, de boîtiers électroniques, de chargeurs et de compteurs électriques est un travail fastidieux, qui demande du temps, d’où le fait que Ian Motion compte attendre la fin de l’année 2017 avant de commercialiser ses premières voitures.

Une Mini Austin au confort de luxe, calme, volupté.... et électricité. Crédits : Ian Motion

Une Mini Austin au confort de luxe, calme, volupté…. et électricité. / Crédits : Ian Motion

Si vous comptez vous procurer, par exemple une Austin-Mini (de collection s’il vous plaît) complètement électrifiée, il vous faudra passer commande à leur siège, dans le 13ème arrondissement parisien et débourser entre 40 et 60 000 euros, en fonction du niveau de personnalisation du véhicule. Une somme qui peut être perçue comme élevée, mais qui se justifie par le niveau de confort qu’offre cette voiture de collection remise à neuf.

Ian Motion veut allier l’esthétique des véhicules anciens, et un confort moderne, tout en prenant en compte l’exigence de performance énergétique. « Cela dit, vous pouvez quand même venir avec votre véhicule, et on vous proposera un kit d’électrification », nous confirme le responsable qui « compte à l’avenir proposer plusieurs modèles » et compte bien développer Ian Motion à l’échelle internationale dans les années à venir.

Découvrez la présentation de Ian Motion en vidéo en cliquant ici.

Et pour encore plus d'inspiration positive, rendez-vous sur up-inspirer.fr